A quoi sert le mind mapping pour un webmaster ?

Rencontre avec Elodie Merlet, webmaster à son compte*, qui a suivi la formation proposée par Alliam « Simplifiez votre quotidien et gagnez en efficacité avec le mind mapping ». Retour sur ses impressions et sa pratique actuelle du mind mapping, un mois après la formation.

C’est quoi, pour toi, le mind mapping ?

Je le vois comme une façon créative et graphique de représenter ses idées, qui permet de souligner les relations et la hiérarchie qui existent entre les informations.

Pour quel type de tâches l’utilises-tu aujourd’hui ?

Plein de tâches ! C’est justement une des forces de cet outil, on peut s’en servir pour plein de choses différentes : mémoriser des informations, concevoir un argumentaire client, prendre des notes, synthétiser un dossier… Je m’en sers particulièrement pour la gestion de projets. J’ai de nombreux projets en tête et ce n’est pas toujours très clair quand je garde tout ça là-haut donc je les transforme en mind mapping. Je réalise aussi des plans d’action en me fixant des objectifs, pour savoir exactement où j’en suis et ce qu’il me reste à faire.

Pratiques-tu plutôt à la main ou à l’aide de logiciels ?

J’ai une préférence pour les cartes logicielles car il n’y a pas besoin d’avoir le matériel (crayons, feutres, papier…). Et puis, comme on part d’une idée qui n’est pas forcément claire au départ, le logiciel permet de corriger en temps réel, de compléter la carte comme on veut. On n’est pas limité à la taille de la feuille papier, on peut avoir autant de ramifications sans être bloqué par l’espace ! Moi je ne vois que des avantages à utiliser le logiciel… Mais il y a peut-être un côté déformation professionnelle car en tant que webmaster, je suis à 100% dans le numérique donc quand je suis devant mon ordinateur, je suis dans mon élément !

Qu’est-ce qui te plaît dans le mind mapping ?

Je dirais, d’abord, le côté créatif. Avec une carte, je trouve qu’on peut plus facilement laisser aller ses idées, explorer de nouvelles voies sans se brider, quitte à laisser quelques ramifications à développer plus tard.

J’apprécie beaucoup le mind mapping pour la clarté qu’il procure : on peut tout voir d’un coup, avoir une vision globale de son travail. Alors qu’avant, j’utilisais plein de feuilles volantes, là, tout est rassemblé en un seul document et les liens entre les informations sont explicites.

Le gros avantage, aussi, c’est l’aspect évolutif : tout reste toujours ouvert, on peut rajouter des informations, en supprimer, déplacer des branches, réorganiser… sans modération !

Qu’est-ce que la formation t’a apporté ?

On apprend beaucoup mieux quand ça se passe en direct avec quelqu’un en face. Bien sûr, il y a des livres sur le mind mapping, mais l’appropriation n’a rien à voir. Ce qui m’a plu dans la formation c’est qu’on peut bénéficier d’un accompagnement personnalisé en fonction de ses propres problématiques de travail. On a à la fois une vision complète des différents types d’utilisations qu’on peut envisager et un aspect plus individuel qui permet de mieux se projeter.

En plus, comme pour toute nouveauté, quand on se lance dans le mind mapping, au début, ce n’est pas toujours évident de savoir si on a bien assimilé la technique, si on exploite toutes les possibilités de l’outil… donc avoir un retour direct du formateur, c’est précieux !

En tant que webmaster, quelles sont les cartes que tu réalises en lien direct avec ton métier ?

Oui, pour visualiser le processus de création d’un site Internet. Je répertorie les étapes clé avec une carte qui s’apparente un peu à une check-list. Je vois tout de suite où j’en suis et ce qu’il me reste à faire. Et quand c’est clair dans ma tête, ça l’est aussi pour mes clients !

J’organise également ma prospection et la gestion de mes relances avec le mind mapping.

Et pour finir, si tu devais associer spontanément 3 mots au mind mapping… ?

Créativité, clarté, évolutif

* Elodie Merlet a fondé Webway. Basée en Ille-et-Vilaine, elle réalise des sites Internet à la demande, pour particuliers et professionnels.

No Comments