Alliam à l’ISFEC !

Comment enseigner différemment ? En quoi la pensée visuelle enrichit-elle notre conception de l’apprentissage ? Comment sensibiliser les élèves à de nouvelles pédagogies ? Autant de questions abordées le 18 mars dernier lors de la conférence organisée par l’ISFEC, sur le thème : « L’apport des cartes mentales et de la pensée visuelle pour enseigner ». 

 

Intervenants

Hélène D’Heygere, formatrice, enseignante spécialisée

Jeanne Dobriansky, consultante-formatrice en communication visuelle

Gergana Stanoeva, étudiante en Master 2 Ingénierie de formation

Eric Simon, facilitateur visuel, responsable de formation continue (ISFEC)

Le 18 mars dernier, une quarantaine de personnes ont rejoint le foyer des étudiants de l’ISFEC pour assister à une conférence sur l’apport de la pensée visuelle et des cartes mentales pour enseigner.

Un moment convivial au cours duquel Alliam et trois autres intervenants ont souligné l’intérêt d’une approche visuelle de l’apprentissage, à travers des outils comme la carte mentale (= mind mapping), la carte conceptuelle, la carte panoramique ou encore la facilitation graphique.

Des exemples d’application en classe ont été commentés pour rendre visibles les bénéfices de la cartographie par rapport à l’approche linéaire classique. Une conviction : c’est la diversité des supports pédagogiques qui rend l’apprentissage vivant et ludique… Pas question, donc, de bannir le linéaire ! L’idée est simplement d’enrichir la palette d’outils à disposition des élèves pour leur permettre de mémoriser plus facilement, d’apprendre avec plaisir, de réfléchir par eux-mêmes…

Pour inciter chacun à se lancer, les participants ont été sensibilisés aux règles de bases des cartes mentales et ont pu expérimenter en direct leur construction dans une situation de conduite d’entretien avec leur voisin.

Pour lire un résumé de la conférence sous forme de carte conceptuelle, cliquez sur la carte ci-dessous !

photo 1 (2)

 

 

No Comments